Séminaire nature : qu’y-a-t-il au menu des truites ?

Séminaire écologique : il suffit de savoir observer pour comprendre la biodiversité

Si vous voulez attraper des truites à la mouche il faut comprendre le menu du jour !

On distingue 3 types de plats que les truites apprécient particulièrement, il s’agit des petits poissons, des crustacés et des insectes. Difficile de ne pas saliver à l’évocation de ces mets de choix que nous allons évoquer plus en détail.

Les petits poissons

Ce sont les vairons, les goujons ou les alevins d’autres espèces que l’on imitera à l’aide d’un « streamer ». Cette technique est essentiellement utilisée en réservoir avec souvent beaucoup de succès ce qui explique qu’elle soit parfois interdite.

Les crustacés

Il existe au fond de l’eau toute une faune qui se nourrit de détritus organiques dont les plus connus sont les gammares qui peuvent faire jusqu’à 2,5cm et qui possèdent 7 paires de pattes. Des imitations de gammares à base d’epoxy seront utilisées par le moucheur.

Les insectes

Intéressons-nous maintenant  aux insectes aquatiques qui restent les plus complexes à appréhender car ils sont les plus nombreux et possèdent plusieurs vies.

Prenons l’exemple d’un insecte très connu par les pêcheurs : la mouche de Mai qui va subir plusieurs transformations au cours de sa vie.

Tout d’abord, c’est une larve qui vit au fond, ensuite elle commence sa métamorphose et va remonter en surface c’est la nymphe. Une fois en surface, elle finit sa transformation c’est l’émergente, puis l’insecte parfait apparaît et s’envole pour se reproduire. Après la ponte dans l’eau, elle meurt. A chaque étape, elle représente un met de choix pour les truites.

Pour ce même insecte nous devrons avoir 4 imitations de mouche, une nymphe, une émergente, une sèche et une noyée qui représenteront les différents stades de la vie de notre mouche de Mai.

Maintenant que l’on a compris qu’il y avait une entrée, un plat, un fromage et un dessert regardons plus attentivement le menu. Selon les arrivages du jour, voire de l’heure, nous nous limiterons à 4 plats principaux :

  1. Mouche de mai
  2. Phrygane / porte-bois
  3. Mouche de pierre
  4. Moustique

Vu l’étendue de la carte il ne reste plus qu’à observer les insectes qui volent, ceux qui dérivent, ceux qui sont cachés dans le fond de la rivière pour préparer la table. En fin gourmet, la truite vous fera très clairement comprendre si votre cuisine lui convient ou pas. Heureusement, votre guide possède dans sa boîte la bonne mouche qu’il saura vous proposer au bon moment.

Séminaire nature : les activités en lien 

En effet, nos guides ne manqueront pas de connaissances et savoirs-faire à vous transmettre ! A chaque team building nature son lot unique de biodiversité. Du Fou de Bassan au sanglier, de la Baie de Somme à la forêt de Rambouillet, du séminaire nature au team building RSE… il y a toujours une nouvelle découverte à la clé si l’on sait observer !

Julien Hoppenot

 

Nos séminaires et team building RSE associés

 

séminaire île de réSéminaire nature RSE La Rochelle Ile de Ré

Quels sont les bons réflexes à adopter en cas de survie ? Avec ce séminaire nature RSE, vous serez prêt à relever tous les défis !

 

 

Team building Ecocitoyen dans la Baie de Somme

C’est une expérience exceptionnelle et utile qui s’offre à vos équipes, qui tisseront des liens plus authentiques à travers ce team building.

 

 

 

Nos articles associés