Les huiles essentielles pour la gestion du stress

Publié le 23/04/2018

  • Les huiles essentielles pour la gestion du stress

Le « stress », ce fléau qui nous conduit souvent au manque de sommeil, à la perte d’appétit, à la dépression et à d’autres symptômes non-négligeables… Vous en entendez de plus en plus parler et pour cause, les études montrent que nous sommes très stressés, trop stressés. Nous vivons une époque où tout doit se faire bien, mais surtout vite ! La « deadline » nous angoisse même de par son appellation. Principal facteur impactant le bien-être au travail, le stress est un ennemi invisible, souvent mal compris. Alors comment fonctionne-t-il et comment peut-on le gérer ?

Le stress est un comportement naturel, déclenché par le cerveau, provocant des réactions psychologiques et physiologiques telles que l’augmentation du rythme cardiaque ou la montée d’adrénaline. Sa cause peut être multiple (physique, mentale, sociale, émotionnelle) et de nature variable (mineure, médicamenteuse, positive, constante…) En identifiant son origine, on peut apprendre à le maîtriser par le biais de diverses techniques comme des exercices de respiration, yoga, tai chi, massages ou encore, pour les amoureux de la nature, par l’utilisation des huiles essentielles.

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Il s’agit d’un concentré de certaines parties d’une plante sous forme liquide, que l’on extrait par deux méthodes : la distillation ou le zeste à froid, pour ne garder que son arôme. La plupart du temps, on utilise la première méthode, qui consiste à utiliser de la vapeur d’eau qui, au contact des plantes, se charge de leurs essences. Ensuite, on condense cette vapeur pour obtenir l’huile que l’on trouve en flacon. Il est parfois nécessaire de répéter ce processus afin de séparer les différentes constituantes des huiles (c’est le cas du camphre, par exemple).

Lorsque vous vous en procurez dans le commerce, assurez-vous que la mention « 100% naturelle » et que la provenance des plantes figurent sur votre flacon : privilégiez les huiles issues de l’agriculture biologique et du commerce équitable. Renseignez-vous en pharmacie, chez un aromathérapeute, ou un herboriste, (même s’ils se sont raréfiés, certains subsistent de nos jours).

A l’instar des plantes, chaque huile essentielle possède ses vertus propres, nécessite un dosage adéquat et surtout, doit être utilisée en connaissance de ses contre-indications, notamment chez les femmes enceintes et les enfants.

Quelles huiles sont efficaces contre le stress ?

Les huiles font partie de ce qu’on appelle l’aromathérapie et constitue l’une des nombreuses formes de médecines douces et alternatives existantes, très utiles pour soigner les maux de la vie courante. Les plantes ont un pouvoir dont l’efficacité n’est plus à prouver. Vous avez sûrement déjà entendu parler du clou de girofle pour vos rages de dents, ou de la feuille de menthe pour votre digestion. Et bien sachez que même pour des maux aux zones d’ombre pour le corps médical, comme le stress, il existe des solutions alternatives et naturelles pour votre organisme.

Voici une liste d’huiles essentielles qui luttent efficacement et en douceur contre votre ennemi du quotidien* :

* Le Petit Grain Bigarade : C’est la référence anti-stress. Cette huile a des propriétés spasmolytiques, anxiolytiques et favorise le sommeil.

* L’Ylang Ylang : Elle diminue le rythme cardiaque et la tension artérielle : excellente quand on a le souffle court.

* Le Lemongrass : Calme la pression artérielle, favorise la digestion et la circulation du sang et combat les maux de ventre.

* L’Angélique : Réduit l’émotivité, la fatigue nerveuse, les peurs et cauchemars…

* Le Laurier noble : Entre autres, détend avant une épreuve (intellectuelle ou physique), permet de retrouver confiance en soi, empêche les trous de mémoire…

* La Lavande vraie : Apaise entre autres les troubles nerveux : asthme, spasmes digestifs, nausées, migraines, tachycardie, anxiété, dépression…

* L’Essence d’oliban : Efficace sur la dépression, améliore le développement spirituel, favorise la méditation et harmonise le système nerveux.

* L’Orange douce : Diminue l’anxiété, sédative, calme l’agitation et les troubles du sommeil, même chez l’enfant.

* La Marjolaine : A des effets calmants et apaise les nerfs, notamment si le stress est causé par une douleur.

* Le Houblon : Excellent calmant naturel, apaise les maux d’origine nerveuse, l’irritabilité et la nervosité.

Comment les utiliser ? (Demandez toujours conseil à un spécialiste)

On utilise les huiles de manière différente selon la plante dont il s’agit et ce que l’on veut traiter. Parmi les différentes utilisations des huiles, on trouve couramment :

La synergie : Vous trouverez d’excellentes fiches sur les bons mélanges d’huiles à faire sur le site de la Compagnie des Sens. Attention cependant, toutes les huiles ne se mélangent pas et un dosage strict est à respecter. Certaines plantes voient leur pouvoir décupler lorsqu’elles sont associées à d’autres.

Le massage : Il s’applique avec les huiles sur différentes parties du corps à traiter. Il est courant de mélanger des huiles pour les massages afin de renforcer leurs vertus, mais certaines huiles au contraire, sont plus intenses seules.

La diffusion atmosphérique : Elle se fait généralement à l’aide d’un brûleur d’huiles essentielles ; permettant la purification de l’air et favorisant une meilleure respiration.

La diffusion dans le bain : Les huiles essentielles utilisées dans le bain servent souvent à la relaxation et à soulager les douleurs musculaires.

L’inhalation : Attention, cette méthode peut être à risque si vous êtes sensible ou asthmatique. Elle s’utilise généralement dans des cas spécifiques d’états grippaux : il s’agit d’inspirer les vapeurs dégagées par l’eau chaude en se couvrant la tête d’une serviette. On peut aussi simplement inhaler quelques gouttes d’huiles dans un mouchoir.

L’ingestion : Attention, de nombreuses huiles ne doivent pas être ingérer, sauf posologie médicale. Il est également préférable de les diluer dans une cuillère à café de miel ou en versant quelques gouttes dans un carré de sucre avant de le faire fondre sur votre langue.

N’oubliez pas que l’aromathérapie est un complément de traitement. Elle n’est pas destinée à un usage médical. Dans la thérapie du stress, l’utilisation des huiles essentielles est très efficace et sans danger si l’on suit les indications données par les spécialistes. Si vous êtes sujets au stress et que vous voulez suivre le « mouvement vert », c’est peut-être l’occasion de sauter le pas et de tester une méthode naturelle ! Vous trouverez des produits de très bonne qualité chez les marchands les plus connus : La Compagnie des Sens, Aroma-zone, ainsi qu’en pharmacie.

Et au travail, les huiles essentielles peuvent-elles m’aider à mieux gérer le stress ?

La solution « Team Building bien-être » de Connexion-Nature :

Connexion-Nature, spécialiste du team building nature, vous accompagne avec des solutions de team building bien-être au travail 

Le team building Yoga et Huiles essentielles (qui se décline en quatre thématiques au choix : anti-stress, gestion des émotions, les plantes de notre bien-être, un dos en pleine forme) vous permettra de trouver une solution à chaque moment stressant de votre journée : la minute anti-stress avant la réunion, l’instant de re-concentration, ou encore le rituel pour bien dormir… Prenez naturellement soin de votre corps et apprenez à vous relaxer au travail, lors d’un team building pas comme les autres.                                                                                                                   

                                                            

Audrey Ramguth 

Sitographie et bibliographie :

https://www.compagnie-des-sens.fr/stress-huiles-essentielles/

https://www.aroma-zone.com/info/guide-huiles-essentielles/stress

https://www.lci.fr/sante/3-huiles-essentielles-incontournables-pour-lutter-contre-le-stress-1518608.html

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/ArticleComplementaire.aspx?doc=stress_composantes

Les herbes, Guide du bon vivant – Marcus A. Webb, Edition Taschen, 2001.